La ville d’Amsterdam, destination populaire pour ses coffee-shops, a annoncé jeudi 9 février 2021 l’interdiction de fumer du cannabis en public dans le Quartier Rouge. La mesure prendra effet à partir du mois de mai 2023 et sera accompagnée d’un renforcement des restrictions contre l’alcool et d’une fermeture plus tôt le week-end des cafés, bars, restaurants et maisons closes.

Objectifs et conséquences attendues

Selon la municipalité, l’objectif principal est de préserver la qualité de vie des habitants du quartier rouge et de prévenir les nuisances liées à la foule de jeunes touristes fêtards. En effet, cette zone était autrefois surnommée « kilomètre carré de misère » par la police locale en raison de sa hausse de criminalité et des abus d’alcool et de drogues dans les rues.

De plus, la municipalité espère que l’interdiction de fumer du cannabis en public aura une incidence sur les dealers de rue qui entraînent la criminalité et l’insécurité dans les lieux touristiques.

Mise en œuvre

L’interdiction de fumer du cannabis en public entrera en vigueur le 15 mai 2023 et concernera toute personne se trouvant dans un rayon de 350 mètres à l’intérieur ou à l’extérieur des limites du quartier rouge. Les contrevenants risquent une amende pouvant aller jusqu’à 95 euros.

Par ailleurs, les horaires des restaurants, bars et maisons closes du quartier rouge seront réduits et la vente d’alcool restera limitée. Si ces nouvelles règles ne donnaient pas les résultats escomptés, l’interdiction pourrait être étendue aux terrasses des coffee-shops.

Opinions diverses

Cette décision de l’administration municipale a suscité des réactions variées. Diverses organisations locales ont salué la mesure comme une avancée historique pour le quartier rouge et estimé qu’elle aiderait à améliorer la qualité de vie de la population locale. En revanche, certains critiques craignent que la mesure ne soit pas suffisante pour réduire les nuisances et que les dealers de rue trouveront d’autres moyens pour vendre leur marchandise illicite.

De plus, certaines associations déplorent que cette interdiction ne fasse que déplacer le problème et n’affecte pas la source du problème, à savoir l’abus de drogue et l’alcoolisme. Les habitants du quartier rouge souffrent depuis longtemps des nuisances liées au tourisme de masse et à l’abus d’alcool et de drogues dans les rues. Afin de remettre de l’ordre dans la zone, la ville d’Amsterdam a annoncé l’interdiction de fumer du cannabis en public dans le quartier rouge à partir du mois de mai 2023.
Cette nouvelle mesure a reçu un accueil mitigé, certains la saluant comme une avancée historique et d’autres la critiquant pour son manque d’efficacité. Seul l’avenir dira si cette campagne peut réellement permettre d’améliorer la qualité de vie des habitants.
À lire  Le décret autorisant l’expérimentation du cannabis thérapeutique enfin publié