La pandémie n’est pas réellement terminée, mais grâce aux vaccinations, aux masques et à des variantes moins mortelles, nous sommes entrés dans une phase de post-confinement (pour le moment). Alors que certains reprennent leur routine, d’autres ont du mal à revenir à la normale.

Si vous faites partie de ces personnes qui ont une angoisse persistante ou une forme d’anxiété sociale, vous êtes en bonne compagnie. Pendant plus de deux ans, toutes les personnes avec lesquelles vous avez été en contact pouvaient potentiellement être porteuses d’un virus qui aurait pu mettre votre vie ou celle de vos proches en danger (et c’est encore le cas pour les personnes immunodéprimées, les parents de jeunes enfants et bien d’autres).

Le temps passé avec les amis, la famille et les collègues de travail s’est déplacé vers les écrans. Les rencontres sont devenues beaucoup plus difficiles qu’elles ne le sont déjà. Aller chez des amis, dans des bars ou des restaurants étaient autant de risques importants que beaucoup évitaient complètement.

Même si vous êtes sorti relativement indemne du pire de la pandémie, il est normal de se sentir plus anxieux ou déprimé. Avoir du mal à revenir à la « normale » est finalement… normal dans une période comme celle-ci.

Marijuana et anxiété sociale

Une chose qui a aidé beaucoup de gens à traverser la pire phase de la pandémie a été le cannabis – si l’on en croit les ventes de dispensaires dans les États. L’année 2020 a créé beaucoup de nouveaux consommateurs de cannabis, et 2021 n’était pas loin derrière.

En gardant cela à l’esprit, voici quelques conseils pour les personnes socialement anxieuses sur la meilleure façon d’inclure le cannabis dans votre nouveau monde, après l’enfermement.

Essayez le microdosage

Optez pour des micro-doses plutôt qu’un joint ou un vapo qui vous assomme peut-être un moyen de continuer à profiter des effets relaxants du cannabis sans développer d’anxiété.

Si votre expérience du confinement peut se résumer à vous envoyer des gros calumets à longueur de journée, votre tolérance au THC est probablement élevée et vos compétences sociales plutôt faibles.

En diminuant votre dose habituelle, vous pourriez réduire votre anxiété sociale et vous aider à rester un peu plus lucide.

Le microdosage est parfait pour faire des tâches ménagères, pour se concentrer sur un jeu ou pour se détendre sur le canapé avec un écran ou de la musique.

Cependant, un dosage trop élevé peut rendre les interactions sociales plus difficiles, surtout si vous n’avez pas l’habitude. Vous voulez que votre cannabis et votre anxiété sociale fonctionnent ensemble, et non qu’elles se combattent.

Ajoutez du CBD

Les fleurs à haute teneur en CBD et les edibles au CBD existent depuis un certain temps déjà, et pour une bonne raison. Le CBD est connu pour être très bénéfique pour soulager le stress et l’anxiété. Si votre marijuana et votre anxiété sociale sont en désaccord, essayez d’y mélanger un peu de CBD. En fait, il existe une chose appelée l’effet Entourage, où toutes les parties du cannabis travaillent ensemble pour être plus efficaces.

À lire  La consommation de cannabis est en hausse chez les femmes ménopausées

Ainsi, vous pouvez obtenir les effets désirés du THC et un plus grand soulagement de l’anxiété grâce au CBD à une dose plus faible. Si les edibles sont votre truc, essayez une gomme ou une barre de chocolat  au CBD.

Ajouter des produits CBD à votre routine est un excellent moyen de diminuer l’anxiété lorsque vous sortez dans le monde.

Vous obtiendrez toujours l’effet stimulant du THC, mais le CBD vous aidera à vous détendre. Recherchez des souches ou des concentrés de marijuana à haute teneur en CBD dans votre dispensaire et fumez-les seuls ou mélangez-les à votre souche préférée avant de sortir au bar, à la fête ou à tout ce qui vous attend.

Bonbons CBD

Essayez d’autres variétés de cannabis

Beaucoup de choses ont changé dans le monde post-COVID, et l’une d’entre elles pourrait être vos variétés préférées.

Avant que la Covid-19 ne fasse la une des journaux, les sativas « qui tapent » étaient peut-être vos variétés préférées. Une bonne Amnesia ou une Lemon Haze étaient parfaites pour vous donner ce petit boost euphorisant.

Après le confinement, cependant, il se peut que vous trouviez que les sativas ne fassent que vous clouer au sol alors que votre cerveau passe en revue toutes les choses qui sont, peuvent ou vont mal tourner.

Essayez de fumer une variété que vous ne feriez pas habituellement pour voir si votre préférence a changé.

D’un autre côté, les indicas ont peut-être été vos préférées dans les situations sociales. Si le fait d’être entouré de gens vous a vidé de votre énergie, une variété plus légère peut vous peut-être vous aider à vous détendre.

Si les indicas vous embrouillent plus la tête désormais, une sativa pourrait vous éclaircir les idées. Si les sativas vous rendent maintenant nerveux, une indica pourrait vous aider à vous calmer.

Dans tous les cas, privilégiez des variétés avec moins de THC et plus de CBD. Le THC a tendance à générer de l’anxiété chez ceux qui en consomment, alors que le CBD a plutôt des propriétés relaxantes.

différences entre les plantes de souche sativa et indica

Changez votre routine de consommation

De nombreuses personnes se sont découvertes un terrain anxieux avec la pandémie et le confinement. Certaines de nos habitudes et addictions se sont révélées peu compatibles avec cette situation d’enfermement contraint. Et le retour à la réalité garde nécessairement des traces de cette période éprouvante psychologiquement.

La marijuana et l’anxiété sociale ne font généralement pas bon ménage. Si les anciennes méthodes ne fonctionnent plus comme avant, commencez à changer votre routine de consommation. Par exemple, évitez de consommer du cannabis trop tôt, lorsque vous êtes fatigué ou avant de sortir retrouver le monde extérieur.

Faites une pause

Si le cannabis ne vous aide pas à vous remettre dans le bain, quoi que vous fassiez, il est peut-être temps de réinitialiser votre tolérance. Consommer trop de n’importe quelle substance peut réduire sévèrement les effets qu’elle produit, en régulant à la baisse ou en bloquant les récepteurs, en réduisant la production de substances biochimiques et de neurotransmetteurs.

Une rupture de tolérance est toujours un bon choix si le cannabis ne fonctionne plus de la même manière pour vous.

À lire  Le danger des cannabinoïdes synthétiques

Parfois, cela peut changer complètement l’effet de la substance. Prendre quelques jours ou semaines de repos pour permettre à votre corps de se remettre à niveau vous aidera à déterminer la meilleure dose, la meilleure variété et le meilleur moment de consommation pour vous aider à reprendre votre vie sociale.

Conclusion

Maintenant que nous sommes dans l’après-blocage, le cannabis a aidé beaucoup de gens à faire face à cette énorme et souvent tragique perturbation dans nos vies à tous.

Si le THC ne vous donne pas le même effet qu’avant alors que vous essayez de revenir à une vie normale, changer votre routine ou vos variétés préférées peut vous aider.

Ajouter un peu de CBD ou diminuer votre dose de THC peut vous aider à baisser le volume, et faire une courte pause sans cannabis peut vous aider à rétablir vos niveaux.

Quelle que soit la façon dont vous traversez cette nouvelle phase de la pandémie, n’oubliez pas d’être gentil avec vous-même. Il vous faudra peut-être un certain temps pour vous remettre émotionnellement, et vous ne vous sentirez peut-être jamais comme avant la pandémie, mais vous vous en remettrez.

De plus, si vous avez des difficultés, ne comptez pas uniquement sur le cannabis pour vous en sortir. Parlez à un ami ou à un membre de votre famille, consultez un thérapeute ou parlez à votre médecin de ce qui se passe. Vous vous en sortirez, mais parfois nous avons tous besoin d’un peu d’aide de quelqu’un d’autre.

FAQ

Fumer de la marijuana aide-t-il à lutter contre l’anxiété sociale ?

C’est certainement possible. Trouver une variété de marijuana qui vous rend plus détendu, plus extraverti et plus heureux peut certainement atténuer votre anxiété sociale. Vous pouvez également essayer des souches à forte teneur en CBD si vous trouvez que fumer de la marijuana vous rend plus anxieux.

Le CBD aide-t-il l’anxiété sociale ?

Oui. Le CBD est connu pour réduire le stress et l’anxiété.

Pourquoi ai-je de l’anxiété sociale après une pandémie ?

De nombreuses personnes souffrent d’anxiété sociale après une pandémie parce que c’était une expérience socialement traumatisante. Les gens ont dû s’isoler, et le fait de se trouver dans un endroit bondé ou d’interagir avec des inconnus pouvait vous exposer, vous ou un proche, à une maladie mortelle.

Le cannabis peut-il améliorer mon anxiété sociale au travail ?

C’est possible. La marijuana peut aider à lutter contre l’anxiété sociale en « atténuant » ou en donnant un coup de fouet à l’humeur. Cependant, lorsqu’il s’agit du travail, vous pouvez essayer de prendre des microdoses avec des edibles ou de ne fumer que de petites quantités afin de ne pas nuire à votre concentration. Ou, encore une fois, essayez d’utiliser une variété à forte teneur en CBD et à faible teneur en THC pendant un certain temps.