Les hommes et les mammifères ont beaucoup de pathologies en commun. C’est le cas de l’épilepsie, du cancer, mais aussi de l’arthrose.

Cette maladie articulaire peut devenir très invalidante, en plus d’être très douloureuse pour votre animal de compagnie, et entraîner de séquelles plus ou moins importantes.

L’arthrose, une maladie fréquente chez le chien

Vous avez probablement déjà lu des articles parlant de l’arthrose chez le chien. Pour autant, êtes-vous capables d’identifier ou de soupçonner que votre animal de compagnie est atteint ? Probablement pas.

On va tâcher de remédier à ce problème en vous proposant de revoir les bases et en vous expliquant en quoi les traitements et le CBD peuvent aider votre chien à se sentir mieux.

L’articulation chez le chien, niveau facile

Commençons par revoir l’articulation du chien. Promis, ça ne sera pas un cours de biologie, juste de quoi schématiser pour bien comprendre ce qui se passe lorsque l’arthrose apparaît.

Ainsi, une articulation ou capsule articulaire, est une cavité qui protège :

  • les os ;
  • les ligaments ;
  • la membrane synoviale ;
  • le liquide synovial (ou synovie) ;
  • le cartilage.

Ici, ce sont la synovie et le cartilage qui nous intéressent tout particulièrement.

La synovie

La synovie est un liquide visqueux dans lequel baigne l’articulation. Elle a deux fonctions importantes. Elle apporte les nutriments nécessaires au bon fonctionnement des ligaments et du cartilage et lubrifie. Elle limite également les frottements de l’articulation.

Le cartilage

Voilà l’élément le plus important, et surtout, celui qui est directement concerné par l’arthrose. Le cartilage est un tissu mou qui se trouve à l’extrémité des os de l’articulation et joue le rôle d’amortisseur, en répartissant les charges lors de chaque mouvement. Il protège des frottements.

C’est dire s’il est important pour la bonne santé des articulations.

Articulations du chien
Zones articulaires où se développe l’arthrose chez le chien

L’arthrose chez le chien et ses conséquences

Et justement, on rentre maintenant dans le vif du sujet. Si tout le monde sait que l’arthrose est une maladie articulaire, assez peu de personnes connaissent réellement son mécanisme.

Cette infection touche donc le cartilage. Plus précisément, elle provoque une usure du cartilage qui peut s’étendre jusqu’à la membrane synoviale. Cette usure provoque une inflammation avec les douleurs qui y sont associées. L’arthrose fait donc partie des maladies inflammatoires chroniques.

Cette usure provoque des douleurs qui peuvent être assez vives en cas de crises (inflammation des tissus), des raidissements de l’articulation. En découle une difficulté de plus en plus croissante à se mouvoir.

Les causes de l’arthrose chez le chien

L’arthrose pourrait presque devenir un synonyme de vieillissement, une sorte de compagnon qui s’installe avec les années.

Car oui, la principale cause de l’arthrose chez le chien comme chez l’humain, c’est l’âge. Ce qui est très logique, les années usent physiquement le corps.

C’est ce qu’on appelle l’arthrose primitive (ou primaire), qui est directement liée à l’usure du cartilage.

Mais l’âge n’est pas la seule cause de la survenue de l’affection. L’arthrose secondaire, elle, concerne les jeunes chiens. Elle se déclare le plus souvent suite à des anomalies sur l’articulation, comme des malformations (dysplasie) des traumatismes (fractures), une rupture des ligaments…

D’autres facteurs peuvent également aggraver ou déclencher l’arthrose :

  • le surpoids (l’articulation doit supporter beaucoup de pression) ;
  • une activité physique trop intense chez le chiot pouvant entraîner des lésions et une fatigue articulaire ;
  • la race et la taille du chien. Les chiens plus grands ont plus de risques de développer de l’arthrose.

Comment savoir si son chien a de l’arthrose ?

Difficile, avec un animal, de savoir s’il est malade. Les signes visibles apparaissent souvent sur le tard, quand la douleur est trop forte ou que l’articulation est trop raide pour se mouvoir normalement.

Néanmoins, une liste de symptômes peut vous aiguiller et vous mettre la puce à l’oreille :

  • Difficulté à marcher, à faire certains mouvements à froid (par exemple le matin), boiterie.
  • Dans les crises de stade 2, le chien peut gémir, boiter, se montrer agressif à cause de la douleur.
  • Au dernier stade, le chien peut avoir moins mal, mais son articulation est bloquée.
  • Le chien est anxieux.
  • La perte d’appétit.
  • Le désintérêt pour des activités qu’ils aimaient avant (promenades).

Si vous reconnaissez certains de ces signes, consultez rapidement un vétérinaire.

Les différents traitements de l’arthrose pour le chien

On parle de traitements, mais en réalité, l’arthrose ne disparaît jamais. Tout au plus, peut-on réparer ou retarder son évolution, et bien évidemment, soulager la douleur.

Les médicaments

Il s’agit ici de réduire la douleur et l’inflammation. Ainsi, le traitement médicamenteux sera à base d’antalgiques et d’anti-inflammatoires.

La chirurgie

Elle concerne surtout l’arthrose secondaire, qui est due aux malformations ou aux blessures. Plus tôt l’anomalie sera corrigée, moins le chien aura de risques à développer de l’arthrose trop tôt.

L’hygiène de vie

Eh, oui, nous ne sommes pas les seuls à devoir faire en sorte d’avoir une bonne hygiène de vie. Ainsi, votre animal de compagnie a lui aussi besoin de dormir assez et correctement, d’avoir une activité physique régulière (attention aux sports intenses), et de manger correctement, ni trop, ni trop peu.

L’objectif ici sera d’éviter un surpoids, mais aussi de mieux gérer la douleur en renforçant sa santé globale.

Il existe également des compléments alimentaires que le vétérinaire peut prescrire pour votre chien. Cela peut être également des moyens naturels et alternatifs de soulager votre compagnon canin.

Le CBD, un actif naturel qui peut soulager l’arthrose du chien

Le système endocannabinoïde des animaux est similaire au nôtre, ce qui signifie que les chiens sont sensibles aux molécules présentes dans le chanvre. Si certaines sont à proscrire totalement, car dangereuses pour eux (c’est le cas du THC), le cannabidiol est, au contraire, bénéfique.

Il a tout à fait sa place dans le cadre d’un traitement alternatif et naturel, couplé avec une bonne hygiène de vie. Attention cependant d’en parler avec votre vétérinaire afin d’éviter des surdosages qui peuvent l’endormir, mais aussi des interactions médicamenteuses, ou de rares mais possibles contre-indications.

Ce rappel étant fait, voyons en quoi le CBD peut aider votre chien.

Le CBD est un anti-douleur

Que ce soit pour les êtres humains ou les animaux de compagnie, il n’y a pas de mystère. Le CBD est et restera un des meilleurs anti-douleurs naturels. Et ce n’est pas nous qui le sortons d’un chapeau, c’est la science qui le dit.

Cette étude de 2018 avec groupe témoin a démontré que le CBD pouvait significativement réduire la douleur due à l’arthrose chez le chien, a raison de 2mg/kg deux fois par jour (là encore prudence, les doses peuvent être différentes en fonction du chien, son poids, son état de santé, etc).

Un anti-inflammatoire plus puissant qu’il n’y paraît

En cas d’arthrose, que ce soit chez l’homme ou l’animal, le professionnel de santé prescrit des anti-inflammatoires afin de gérer la crise et de réduire la douleur. Le souci des AINS, c’est qu’ils peuvent provoquer des effets secondaires assez désagréables, allant du mal de ventre au mal de tête, aux nausées, voire des ulcères.

Certes, ils sont efficaces, mais les prendre de façon régulière cause d’autres soucis. Ce que ne fait pas le CBD.

Le cannabidiol agit sur plusieurs fronts pour calmer les inflammations : il induit une apoptose dans le but de détruire les cellules potentiellement dangereuses et mortes et régule l’inflammation, évitant également les tempêtes cytokiniques.

Il ne provoque pas non plus d’accoutumance (adaptation de l’organisme à la molécule, obligeant à augmentant les doses), ni d’effets indésirables sauf si la dose est trop forte. En général, ces effets indésirables ne sont pas graves (le plus souvent, somnolence) et disparaissent rapidement.

Il réduit l’anxiété

C’est le point fort du cannabidiol, la raison pour laquelle la plupart des clients viennent en boutique. Il aide à être apaisé, à retrouver le sommeil et à gérer le stress.

Le CBD va avoir les mêmes propriétés sur le chien. Et c’est très important, car les chiens souffrant d’arthrose ou d’une autre maladie peuvent être anxieux, donc malheureux, et parfois agressif.

Son bien-être est tout aussi important que le nôtre, surtout en cas de maladie chronique. Le CBD va donc l’aider à mieux dormir, à être plus calme et de ce fait, mieux apprécier chaque instant malgré son arthrose. Le tout, là encore, sans effets secondaires ni dépendance.

Produits au CBD Cibapet
Huile et pastilles au CBD pour chien Cibapet

La bonne utilisation du CBD chez les chiens

Tout d’abord, au risque de radoter (mais c’est pour le bien des animaux), demandez toujours conseil avant de donner quoi que ce soit à votre chien, que ce soit du CBD ou une autre plante. Ce rappel étant fait, voici ce que vous devez savoir avant d’administrer du CBD à votre animal.

Trouver le bon dosage

Et ce n’est pas facile. Le CBD est un produit assez récent, et en tant que particulier, il est difficile de deviner combien on peut en donner.

Là encore, le conseil d’un professionnel de santé animale sera le bienvenu.

Ensuite, tout dépendra de son poids, de ses autres traitements, de l’intensité des symptômes. Commencez toujours par des doses faibles pour augmenter au fur et à mesure.

On peut également se fier aux indications données par le fabricant.

Toujours utiliser des produits au CBD vétérinaires

Et on insiste sur ce point. Notre huile de CBD ne convient pas aux animaux, et ce pour deux raisons :

  • Il peut y avoir des traces de THC, ce dernier étant légal dans les produits au cannabidiol en dessous de 0,2 %. Et le THC est mauvais pour eux.
  • Les terpènes contenus dans les produits peuvent rebuter les animaux. Ils y sont également plus sensibles. Les doses de terpènes dans les produits vétérinaires sont étudiées pour éviter les problèmes.

De plus en plus de boutiques de CBD pour animaux voient le jour, vous pouvez donc facilement trouver votre bonheur, après avoir vérifié le sérieux du vendeur, et que les produits soient homologués.

Avec tous ces conseils, votre chien devrait voir son état s’améliorer. il va retrouver sa joie de vivre et pourra plus facilement vous suivre en promenade et jouer avec vous, en ayant moins mal et sans être bloqué par son articulation.