Logo Ganja Times
CBD et anxiété : un point sur la recherche CBD et anxiété : un point sur la recherche
L’anxiété se définit comme un état de stress chronique, dont les manifestations peuvent varier selon les cas. Une personne sur 13 dans le monde... CBD et anxiété : un point sur la recherche

L’anxiété se définit comme un état de stress chronique, dont les manifestations peuvent varier selon les cas. Une personne sur 13 dans le monde en souffrirait. Impression que l’on ne pourra pas réussir ses objectifs, que l’on vit dans un environnement qui nous est hostile, flot ininterrompu de pensées souvent sombres, difficulté à lâcher prise et à se détendre, voir à se reposer : pour ceux qui doivent vivre avec l’anxiété, le quotidien peut être difficile. A long terme, l’anxiété peut également avoir des conséquences sur la santé : dépression, problèmes digestifs, tension musculaire, prise de poids, voir problèmes cardiaques… 

Or depuis quelques années, le CBD (un des principaux cannabinoïdes) fait couler beaucoup d’encre, eu égard à sa capacité de combattre efficacement le stress et l’anxiété tout en ne provoquant ni altération des sens (pas de « défonce ») ni somnolence. Qu’en est-il exactement ? 

Les études récentes

La recherche clinique concernant les effets du CBD sur l’anxiété est encore peu avancée en comparaison de celles sur l’épilepsie. La plupart des données recueillies sont pré-cliniques et issues de sujets animaux, mais peu à peu des études basées sur des patients humains livrent leurs premières conclusions.

Ainsi, une étude américaine de 2019 s’est attachée à tester l’efficacité du CBD sur les patients d’une clinique au Colorado. 47 de ces derniers, sujets à l’anxiété, ont ainsi reçu quotidiennement une dose de 25mg de CBD pendant trois mois. Au terme du premier mois, 79.2% des sujets ont déclaré percevoir une nette amélioration de leur anxiété. Au terme du second mois, ils étaient 78.1% à juger que le CBD avait encore amélioré les choses par rapport au mois précédent. Cependant, 15% ont affirmé que leur anxiété s’était accrue, révélant ainsi que la réponse de l’organisme au CBD pouvait dépendre des personnes et du dosage employé. 

Une autre étude datant également de 2019 mais cette fois-ci menée en double aveugle, s’est basée sur 37 adolescents japonais présentant des troubles de l’anxiété. Durant quatre semaines, ils ont reçu 300mg de CBD par jour, ou bien un placebo. L’étude a démontré que le CBD avait permis de réduire l’anxiété (mesurée entre autre grâce au taux de cortisol, au rythme cardiaque et à la tension artérielle) de façon significative et comparable à la Paroxetine, le médicament le plus couramment utilisé pour traiter ce type de cas. 

La recherche n’en est donc encore qu’à ses débuts, mais les résultats semblent prometteurs en ce qui concerne les effets positifs du CBD sur l’anxiété. 

Comment puis-je utiliser le CBD pour réduire mon anxiété ?

Si comme de nombreuses personnes vous souhaitez essayer le CBD pour réduire votre anxiété, voici quelques conseils.

Quelles formes privilégier ?

Il est possible de consommer du CBD sous de multiples formes. Ici, de façon à mesurer le plus précisément possible la dose adaptée à votre métabolisme (nous reparlerons des dosages dans un instant), certaines semblent plus adaptées.

  • Les huiles sublinguales : le CBD se présente alors dans une petite fiole, à utiliser avec une pipette qui permet de déposer le nombre de gouttes choisies sous la langue, où il convient de garder le produit 30 secondes avant de l’avaler. Cette méthode à l’avantage de permettre à l’organisme une absorption rapide par la muqueuse buccale, et le CBD n’est pas dégradé par les sucs gastriques.
  • Les pâtes de CBD: en général plus concentrées que les huiles, elles sont idéales pour ceux souhaitant des doses plus importantes. Elles se placent également sous la langue, mais il est aussi possible de les mélanger à sa nourriture ou à une boisson (avec l’inconvénient dans ce cas qu’une partie soit dégradée par votre système digestif).
  • Les capsules de CBD : très faciles d’utilisation (il suffit de les avaler avec un verre d’eau), leur inconvénient principal est le fait qu’il peut être difficile d’obtenir une dose précise car vous ne pouvez pas couper une capsule en deux... Étant avalées, une partie du CBD va également être dégradée par les sucs digestifs. 
    D’autres moyens d’absorption peuvent bien sûr être envisagés, comme les huiles à vapoter ou les aliments contenant du CBD. Néanmoins, ces derniers rendent plus difficile un dosage précis.

Comment choisir mon dosage ?

Lorsque nous avons évoqué plus haut les études cliniques, vous avez peut-être noté la grande disparité des doses données aux patients : l’étude américaine leur administrait 25 mg, et la japonaise 300 mg, soit plus de 10 fois plus ! 

Ceci est dû au fait qu’il n’existe pour l’instant aucun consensus scientifique concernant le dosage du CBD. Cela ne signifie pas pour autant que l’utiliser est dangereux : il a d’ores et déjà été démontré que cette molécule était très bien assimilée par le corps humain et qu’un surdosage dangereux était impossible. Cependant, il convient de trouver votre dosage, celui qui convient spécifiquement à votre métabolisme. Ceci est d’autant plus important que le CBD peut avoir ce que l’on appelle des « effets bidirectionnels » : selon la dose, il pourrait favoriser l’endormissement et la relaxation, ou au contraire l’éveil et la concentration par exemple.

Pour déterminer le dosage qui vous convient et éviter les effets bidirectionnels, c’est assez simple : démarrez avec une faible dose (15 ou 20 mg quotidiens par exemple) et augmentez progressivement, par cran de 10mg, jusqu’à ressentir les effets désirés. En fonction du poids, du métabolisme, de la concentration du produit à base de CBD utilisé et de son mode d’absorption, le dosage adéquat pourra varier significativement d’une personne à l’autre. Notons également que le niveau d’anxiété est aussi à prendre en compte : une personne dont les symptômes sont plus importants aura certainement besoin d’une dose plus élevée pour se sentir apaisée…

L’utilisation du CBD pour réduire l’anxiété est donc largement prometteuse. Il convient cependant de prendre le temps de déterminer le dosage propre à chaque personne afin de profiter pleinement de ses bienfaits.

Découvrez les autres bienfaits du CBD dans notre Guide cannabidiol !

Sources :

  • Healthline 
  • adaa.org 
  • Leafly
ARTICLES LIÉS

Rapha

Passionné par l'industrie du cannabis, je partage avec vous les dernières actualités liées à la weed, au CBD et autres sujets chauds du moment !

en_USEnglish
en_USEnglish