L’une des questions les plus courantes en matière de drogues est sans doute de savoir comment savoir si quelqu’un consomme du cannabis et comment reconnaître un fumeur de joint. De nombreuses drogues peuvent présenter des signes distinctifs de consommation, mais la consommation de cannabis peut s’avérer plus difficile à déceler. Cela dépend de la personne et d’autres facteurs.

Signes qu’une personne est défoncée

Les signes physiques de la consommation de cannabis comprennent les yeux rouges, une mauvaise coordination musculaire, des temps de réaction retardés et un appétit accru. Un changement soudain d’humeur, de la tension à la détente, peut indiquer la consommation de cannabis, tout comme des symptômes soudains d’anxiété, de panique et/ou d’hallucinations.

Le cannabis a également une odeur particulière. Le fait de sentir cette odeur sur les vêtements ou les cheveux d’une personne peut également indiquer que cette dernière a consommé de la drogue récemment.

À la maison, au travail ou dans d’autres endroits où la sobriété est souvent la norme, les personnes sous l’emprise du cannabis peuvent parfois passer inaperçues.

Souvent, les personnes qui remarquent un changement chez quelqu’un peuvent remettre en question leur perception initiale. Dans le cadre de ce processus de remise en question, les gens peuvent attribuer un comportement inquiétant à de la fatigue, à la maladie ou même à une mauvaise humeur passagère.

En raison des effets très variés du cannabis, il peut être difficile de savoir si quelqu’un en consomme. En général, voici quelques-uns des signes les plus courants indiquant qu’une personne consomme du cannabis.

Signes et comportement d’un personne qui fume des joints

  • Yeux rouges et injectés de sang
  • Rire de façon inappropriée ou incontrôlable
  • Semble confus ou incapable de maintenir une conversation
  • Parler de choses sans rapport avec la conversation
  • Augmentation de l’appétit, y compris la frénésie alimentaire, en particulier les sucreries.
  • Manque d’énergie
  • Sommeil excessif
  • Manque de motivation
  • Paranoïa ou sentiment de panique
  • Mauvaise coordination physique
  • Retard dans les réactions
  • Altération de la perception sensorielle.

Contrairement à de nombreuses autres drogues, le cannabis sativa dégage une odeur très forte dont il est difficile de se débarrasser. Beaucoup de gens la comparent à une odeur de mouffette. Elle peut s’accrocher aux cheveux, aux vêtements, à la literie, aux meubles et à d’autres objets après avoir fumé ou consommé le produit que ce soit sous forme de fleur ou résine.

Comme pour la plupart des autres drogues, les changements de comportement dus à la consommation de cannabis peuvent sembler subtils ou graduels au début. Au fur et à mesure qu’une personne continue à en abuser, ces changements peuvent devenir plus importants.

Le cannabis peut entraîner des problèmes comme des difficultés à l’école ou au travail ou des problèmes relationnels. Elle peut également augmenter la probabilité qu’une personne adopte des comportements à risque ou dangereux, et certains types de cannabis très puissants comportent des risques encore plus graves.

Les gros consommateurs de cannabis à long terme peuvent également ressentir des symptômes de sevrage s’ils arrêtent de consommer, comme de l’irritabilité et des problèmes de sommeil.

À lire  7 idées cadeaux pour le stoner à Noël [édition 2021]

Dans certains cas, les personnes qui consomment du cannabis de façon chronique peuvent commencer à faire des choses plus imprudentes, comme conduire sous l’effet de la drogue. Elles peuvent également commencer à éprouver de graves problèmes relationnels ou se trouver confrontées à des problèmes juridiques.

Combien de temps dure la défonce ?

L’euphorie ou la défonce engendrée par le cannabis peut durer jusqu’à quelques heures. En général, la durée de l’euphorie dépend du niveau de tolérance du consommateur, de la puissance particulière du cannabis et de la façon dont la drogue a été consommée. Bien que l’euphorie ne dure que quelques heures, le produit peut rester dans votre organisme de plusieurs jours à plusieurs mois après la dernière consommation, selon le test utilisé.

est-tu défoncé mon fils ?

Comment savoir si votre adolescent fume de l’herbe ou du shit ?

Le cannabis est l’une des drogues les plus couramment utilisées par les adolescents. Pourtant, beaucoup d’entre eux ne la considèrent même pas comme une drogue. Les changements de lois concernant le cannabis médical, le CBD et l’usage récréatif amènent de nombreux adolescents à douter des dangers de la consommation de cannabis.

Signes que votre adolescent est défoncé

Le fait d’être sous l’emprise du cannabis est propre à chaque individu, mais il existe certains signes que vous pouvez remarquer si votre adolescent a récemment fumé de l’herbe :

  • Votre adolescent peut avoir les yeux rouges et injectés de sang.
  • Votre adolescent peut être très étourdi ou très fatigué, selon le moment où il a fumé.
  • Votre adolescent peut être paranoïaque ou anxieux.
  • Il peut avoir des fringales et avoir faim de tout ce qui lui tombe sous la main.

Changements d’humeur ou de comportement

Un changement de comportement est l’un des signes les plus révélateurs de la consommation de drogues par votre adolescent.

La consommation régulière de cannabis peut entraîner des changements de comportement à l’école ou au travail, des changements dans l’assiduité à l’école ou des sautes d’humeur. L’apparence de votre adolescent peut également changer.

En outre, il se peut que votre adolescent ait un comportement plus décontracté ou « paresseux ». Il est possible qu’il néglige les tâches ménagères ou d’autres activités. Cependant, il est important de se rappeler que les effets du cannabis sur un individu varient. Il est préférable de ne pas supposer que votre adolescent se drogue jusqu’à ce que vous ayez des preuves supplémentaires ou que vous puissiez avoir une discussion honnête avec lui à ce sujet.

Les amis et fréquentations de votre adolescent

Parfois, les parents découvrent la consommation de cannabis de leur adolescent par l’intermédiaire de ses amis. Un parent peut vous confier qu’un ami de votre enfant a été surpris en train de fumer un joint ou de se droguer.

Le fait de passer du temps avec des amis qui consomment de la drogue peut indiquer que votre adolescent pourrait lui aussi en consommer. Il est important de savoir qui fréquente et influence votre adolescent. Si vous savez que les amis de votre adolescent fument, vous pouvez utiliser ce fait pour entamer une conversation sur ce que cela signifie pour votre adolescent que ses amis fument, ce qui peut vous amener à découvrir si votre adolescent en consomme également.

À lire  Moonrocks, Sunrocks : les têtes de cannabis les plus puissantes du monde

Faire attention à qui fréquente votre adolescent est probablement le paramètre le plus important et le plus complexe à maitriser à des âges où les adolescent se sentent pousser des ailles et sont extrêmement influençables !