La plante de cannabis est appréciée et consommée dans le monde entier. Si elle n’est pas légale partout, il ne fait aucun doute qu’elle est consommée sur tous les continents. Cependant, on préfère souvent être discret sur la question, au moins avec une partie des gens qui nous entourent.

Cacher sa consommation de cannabis n’est pas toujours facile, mais pas impossible. Si nous vivions dans un monde où l’herbe était légale partout et où sa consommation était acceptée pour tout le monde, il n’y aurait aucun besoin de s’en cacher.

Le monde est en train de changer son point de vue sur le cannabis et, lentement, les États commencent à voir les avantages de cette substance.

Cependant, il n’y a pas si longtemps, nous vivions dans un monde où le cannabis n’était pas interdit. Au XIXe siècle et avant, le cannabis était une plante libre et en pleine croissance. Il était utilisé pour son chanvre, ainsi qu’à des fins récréatives, sur tous les continents.

En fait, ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que les esprit ont commencé à évoluer sur la question. Napoléon a interdit à ses soldats d’utiliser cette substance, bien que, selon les rapports, l’interdiction n’ait pas été prise au sérieux.

Néanmoins, le cannabis a été diabolisé pendant des décennies, pour être ensuite catégorisée comme une drogue. Cependant, en tant que plante naturelle faisant partie de nombreuses cultures depuis des siècles, voire des millénaires, elle a continué à pousser et à être utilisée. Il se trouve simplement que certaines personnes doivent être plus discrètes que d’autres.

Voici donc 5 conseils clés pour vous aider à être discret dans votre consommation de cannabis.

1 – Utilisez un vaporisateur de cannabis

Tout d’abord, examinons comment vous consommez réellement votre cannabis. Il ne fait aucun doute que fumer de l’herbe est de loin la méthode la plus évidente. L’odeur sur vos vêtements, vos mains et votre corps est très difficile à cacher, de même que l’odeur du joint lui-même.

Même le simple fait d’avoir des bourgeons secs en votre possession peut provoquer une puissante odeur de weed partout où vous allez. C’est pourquoi l’utilisation d’un vaporisateur de cannabis à la place réduira momentanément cette odeur.

Il existe deux types de ces vaporisateurs, celui qui utilise des cartouches et celui qui utilise des fleurs de cannabis. Le premier est le plus discret, car les cartouches et la vapeur créée ne laisseront pratiquement aucune odeur.

Cependant, il n’est pas toujours facile de mettre la main sur des cartouches de THC, surtout en France et en Europe. Même si vous y parvenez, il y a de fortes chances que ces produits soient bien plus chers que l’achat d’herbe sèche.

Par conséquent, si vous avez du mal à accéder aux cartouches, vous pouvez utiliser à la place un vaporisateur d’herbe sèche, qui réchauffe les bourgeons dans un four.

Bien que l’herbe elle-même ait toujours une légère odeur, la basse température à laquelle il chauffe le cannabis garantit une odeur bien moindre que celle de la fumée. Il est également important de noter que les vaporisateurs sont discrets dans leur conception.

À lire  Préparer de la Kombucha infusée au cannabis avec votre AVB

Avec les nombreux designs variés, il est pratiquement impossible de faire la différence entre un vapo à cannabis et une e-cigarette. Par conséquent, l’appareil lui-même vous aidera, vous et votre défonce, à vous glisser dans l’ombre de la normalité. Une vape au cannabis n’attirera pas l’attention sur vous de la même manière que fumer un joint.

pourquoi utiliser un vaporisateur pour le cannabis

2 – Faites vos propres edibles

Une autre façon discrète de consommer du cannabis est de faire ses propres edibles. Quoi de mieux qu’un produit sans odeur ni fumée pour être un vrai ninja du canna ! Préparez-vous des biscuits, chocolats et autres boissons à base de weed, et vous êtes sur à 100% de passer sous tous les radars. Mais attention tout de même !

Lorsque vous inhalez du cannabis, la sensation de high arrive rapidement mais ne reste pas longtemps. En revanche, si vous digérez le cannabis, le high met plus de temps à venir mais se décompose plus lentement, ce qui vous permet de planer plus longtemps.

Ainsi, comme la sensation de défonce arrive tardivement, on peut s’impatienter et en reprendre avant même d’avoir ressenti les effets de la première prise. C’est pour cette raison que les bad trips sont plus fréquents lorsque l’on ingère le cannabis.

gateau au chocolat au cannabis space cake

3 – Cacher l’odeur

Si vous êtes un fumeur de cannabis invétéré et que vous ne voulez pas changer, alors, vous savez quoi, c’est normal. Il y a définitivement quelque chose de spécial dans le fait de rouler et de fumer un joint que rien ne peut vraiment comparer. Cependant, l’odeur laissée est immense et c’est un sérieux problème si vous voulez être discret. Mais il existe quelques méthodes pour réduire ces odeurs. Tout d’abord, ayez toujours un paquet de chewing-gum à portée de main – c’est un outil crucial pour tout fumeur.

Ensuite, vous devez tenir compte de l’endroit où vous fumez, car vous ne voulez pas laisser l’endroit où vous vous trouvez avec un gros nuage de weed puissante. Plus il y a de ventilation, mieux c’est. Si vous êtes à l’extérieur, c’est l’idéal, mais si ce n’est pas le cas, essayez une salle de bain ou un endroit avec moins de monde et de grandes fenêtres ouvertes. Plus il y a d’air qui passe, moins la fumée se fixera sur vos vêtements, votre corps et votre environnement.

Vous n’aurez plus qu’à vous occuper de votre corps et de vos vêtements. Lavez-vous toujours les mains après avoir fumé, les doigts gardent toujours une grande partie de l’odeur sur eux. Ensuite, essayez d’utiliser un déodorant ou, encore mieux, ayez des vêtements de rechange. Les vêtements qui sentent le cannabis sont toujours les plus révélateurs et c’est aussi la chose la plus difficile à éviter quand on fume de l’herbe.

En optant pour la combustion, vous courez toujours un risque car c’est de loin la méthode la moins discrète. Mais, si vous devez vraiment le faire, essayez simplement d’aller dans un endroit aussi aéré que possible et apportez une paire de vêtements de rechange. Cela vous aidera mais n’éradiquera peut-être pas entièrement le problème.

À lire  Le système endocannabinoïde expliqué

4 – Choisissez le bon moment

Une autre façon d’être discret lorsque vous consommez du cannabis est de considérer le moment où vous le faites. Le décor et le cadre sont des éléments essentiels pour apprécier toute substance psychotrope, car c’est votre environnement et votre état d’esprit qui influencent souvent votre high. Cela concerne généralement les drogues hallucinogènes plus dures, mais cela a aussi sa place dans le monde du cannabis.

Si vous consommez de l’herbe discrètement, cela ajoutera très probablement une anxiété indésirable aux effets. Idéalement, choisissez un jour où vous êtes libre et avez le temps de profiter de l’expérience. De cette façon, vous n’aurez pas du tout à vous soucier d’être discret. Toutefois, si cela n’est pas possible, essayez d’être sélectif quant au moment où vous le faites. Essayez de consommer du cannabis au moins une heure avant toute course que vous devez faire – que ce soit un cours ou un dîner avec vos parents. Ou, si vous le pouvez, attendez après l’événement lui-même.

5 – Détendez-vous

Les signes de la défonce les plus évidents sont les yeux rouges, le sourire hébété et les réflexes d’un paresseux en plein digestion. Si vous craignez que les gens remarquent ces signes, essayez de les éviter au maximum le temps de revenir à vous. Le fait d’être stone peut générer une sorte d’anxiété voire, dans de nombreux cas, de la paranoïa, chez les personnes souhaitant dissimuler leur état aux autres. Si c’est votre cas, essayez de vous détendre, tout simplement.

Essayez de méditer avant de quitter la maison, de prendre de grandes respirations en marchant, ou rappelez-vous simplement qu’en fin de compte, rien de tout cela n’a vraiment d’importance. Tout le monde a des habitudes sur lesquelles il préférerait être discret, vous n’êtes pas le seul. Un sentiment de relaxation vous permettra d’apprécier votre défonce sans culpabiliser. Si vous avez l’impression d’être trop défoncé pour le cacher, buvez une boisson sucrée ou un café. Ces stimulants vous aideront à mieux contrôler les effets de l’herbe.

Conclusion

Idéalement, vous pouvez profiter de votre cannabis sans avoir besoin d’être discret. À moins que vous ne preniez plaisir à être un ninja de la beuh, cela améliorera certainement votre expérience. Cependant, il y a des moments où vous devrez vous montrer plus discrets. Dans ce cas, nous espérons que ces 5 conseils pour être discret vous aideront.