Vous envisagez d’installer une chambre de culture intérieure pour vos plants de cannabis ? Vous vous demandez peut-être si les box de culture valent vraiment le coup ? Vous vous demandez peut-être aussi si elles sont difficiles à installer.

Il y a beaucoup de choses à penser lorsque vous envisagez d’utiliser des box pour faire pousser du cannabis. Comment allez-vous installer vos lampes ? Comment fonctionnent-elles et quelle est la taille adéquate ?

Bien que vous puissiez avoir de nombreuses questions, le processus n’est pas si complexe. Cet article explique comment installer et entretenir certaines des chambres et armoires de culture les plus populaires disponibles en ligne.

Qu’est-ce qu’une box de culture indoor ?

Beaucoup de nouveaux cultivateurs d’intérieur se demandent s’il faut transformer une partie d’une pièce, un sous-sol ou un garage en espace de culture. Lorsque vous planifierez l’installation de l’éclairage, de la ventilation et du chauffage, vous vous heurterez au problème de la mesure de votre espace. Essayez-vous de transformer une pièce entière en espace de culture ?

Quelle doit être la puissance de votre ventilation ? Disposerez-vous d’un moyen de diviser l’espace pour séparer les plantes et contenir la lumière des lampes de culture ?

La solution à ces problèmes est déjà définie si vous décidez d’opter pour une chambre de culture, également appelée, armoire, palcard, tente ou box de culture. Les box indoor permettent d’isoler un espace de culture du reste de l’environnement tout en améliorant certains facteurs comme la rétention de la lumière et de la chaleur, l’humidité ou encore le contrôle des parasites.

L’objectif de la culture en intérieur est de créer l’environnement parfait pour votre plante, de le reproduire si bien que vous pouvez améliorer la nature en contrôlant le spectre lumineux, la température, l’humidité et le flux d’air, afin de cultiver des plantes en meilleure santé plus rapidement, avec moins de risques et de meilleurs rendements.

Les caractéristiques à rechercher dans une bonne box de culture

Lorsque vous choisissez votre tente de culture indoor, il y a quelques caractéristiques que vous devez avoir, sinon la tente entravera les performances. Par exemple, certaines chambres disposent de pré-filtres pour égaliser la pression de l’air, d’orifices pour le câblage et la ventilation, de plusieurs portes pour un accès rapide à tous les plants.

Le matériau est un autre élément clé d’une box cannabis. Il est préférable d’opter pour une tente dont l’extérieur est constitué d’un tissu épais avec un maillage très serré qui retient la lumière au maximum. L’intérieur de la tente doit être constitué d’un matériau réfléchissant, souple et résistant, comme le Mylar . Ce matériau fonctionne bien parce qu’il est hautement réfléchissant, tout en étant résistant à la chaleur et imperméable à l’eau. L’utilisation d’un Mylar réfléchissant à 98 % dans une chambre pour cannabis devrait être la norme car il fonctionne suffisamment bien pour encourager le développement des feuilles de la canopée, même les plus basses.

Le matériau des barres de suspension est également important, car vous en aurez besoin pour supporter le poids des lumières, de la ventilation et de tout autre accessoire que vous souhaitez inclure. Privilégiez un système pour suspension dans un matériau résistant, qu’il s’agisse de métal, de fibre de verre ou de plastique dense, et assurez-vous qu’ils sont suffisamment robustes pour supporter un poids conséquent.

À lire  Cultivateurs : quelques idées pour ne plus jeter tiges, feuilles et racines

La plupart des tentes disponibles sur le marché sont conçues pour supporter au moins 10 kg de matériel comme un système de ventilation et d’éclairage. Si le poids vous inquiète, vous pouvez ajouter une deuxième barre en métal ou en PVC que vous devriez bricoler vous-même.

Où installer votre chambre de culture weed ?

L’endroit où vous installez votre tente doit tenir compte des deux aspects suivants :

  • La discrétion : Réfléchissez à l’endroit de votre maison où vous pourrez installer votre tente sans qu’on la remarque trop. Les ventilateurs peuvent être bruyants et si votre tente n’est pas de haute qualité, la lumière peut s’en échapper. Sans même parler des fortes ordeurs de cannabis aui peuvent en emmaner. La box doit donc être à l’écart et dans une zone peu fréquentée, comme un garage ou une pièce dédiée éloignée du reste. La plupart des marques vendent des box de tailles différentes, de sorte que vous en aurez toujours une qui conviendra à votre habitat.
  • L’environnement : Les tentes ne sont pas entièrement isolées, donc si vous vivez dans une région où il fait froid une bonne partie de l’année, une cabane de jardin, une cave ou même certains garages ne seront pas adaptés. Vos plantes seront trop froides, sans source de chaleur extérieure, exposées aux changements de temps, et pourraient donc ne pas passer l’hiver. Le meilleur endroit pour installer une tente est un endroit à température ambiante et pas trop humide. Un sous-sol, une pièce annexe ou même un placard sont souvent d’excellents choix.

Les contrôles environnementaux dont vous avez besoin pour votre box cannabis

Comme les tentes de culture ne sont pas isolées, l’environnement extérieur joue un rôle dans l’environnement intérieur de la tente. Selon l’endroit où vous vivez, votre environnement sera plus chaud ou plus froid que ce que le cannabis requiert et vous devrez probablement ajuster le niveau d’humidité dans la box.

Pour le chauffage, un radiateur d’appoint à l’extérieur de la chambre peut être utile, ou même à l’intérieur si vous le placez de manière à ce qu’il ne souffle pas directement sur les plantes et qu’il ne soit pas exposé à l’eau. Une autre solution pour chauffer la tente est d’utiliser une lampe à haute intensité de décharge (HID) car elle produit beaucoup de chaleur excédentaire.

Si vous avez besoin de refroidir votre espace, un climatiseur standard fera l’affaire. Attention, les climatiseurs assèchent l’environnement. Veillez donc à ce que le taux d’humidité reste équilibré.

L’humidité peut être augmentée à l’aide d’un humidificateur ou en vaporisant vos plantes de temps en temps. Vous pouvez aussi augmenté légèrement la température, car les températures élevées contiennent plus d’humidité. Si l’humidité est trop importante dans votre espace, essayez d’augmenter la circulation de l’air ou d’utiliser un déshumidificateur. La circulation de l’air est un outil puissant pour contrôler l’humidité dans un espace clos comme une chambre de culture, car l’humidité ne s’échappe pas facilement.

Lorsque vous planifiez votre première opération de culture, qu’elle soit petite ou grande, pensez à l’endroit où vous placerez la tente et aux facteurs environnementaux qui interagiront avec les plantes. Il existe toutes les tailles, du placard 100 x 100 x 200 cm à la chambre de 300 x 400 x 250 cm.

À lire  Tester la qualité de ses graines avant de les semer

Prenez également une tente de marque réputée avec de bons avis sur internet et dotée de toutes les caractéristiques nécessaires à une culture réussie : matériaux de qualité, facilité d’utilisation et conception ergonomique.