Les hommes et les femmes ont une physiologie et une constitution biologique très différentes. Le fonctionnement des corps masculin et féminin diverge énormément et entraîne par conséquent des problèmes de santé distincts.

Bien que de nombreuses affections touchent les deux sexes, certaines sont plus spécifiques aux hommes. Cela peut s’expliquer par des comportements différenciés, les hommes ayant tendance à pratiquer davantage d’activités à risque de maladies et de blessures. D’autres facteurs comme les hormones, l’anatomie et la génétique jouent également un rôle.

Quels sont donc les troubles de santé les plus fréquents chez les hommes ? Et que peut apporter le cannabis ? Alors que de nombreux articles traitent de la santé féminine et du cannabis, voyons les principaux problèmes médicaux rencontrés par les hommes et comment cette plante peut aider.

Les troubles érectiles

Les troubles érectiles, anciennement appelés impuissance, se caractérisent par l’incapacité d’obtenir et de maintenir une érection. Ils sont courants et peuvent toucher occasionnellement même des hommes jeunes et en bonne santé, notamment sous l’effet du stress. Toutefois, ils deviennent problématiques lorsqu’ils surviennent régulièrement ou à chaque rapport sexuel.

S’ils deviennent routiniers, les troubles érectiles peuvent perturber vos relations intimes et doivent être pris en charge. Ils peuvent aussi révéler des affections plus sérieuses comme des maladies cardiovasculaires, des accidents vasculaires cérébraux, une dépression ou une faible estime de soi.

Certaines études montrent que les hommes souffrant de ces troubles présentent un risque accru d’infarctus et d’AVC. Certains facteurs aggravants ont été identifiés : être âgé de plus de 50 ans, avoir un diabète, des maladies cardiovasculaires, vivre un stress chronique, avoir de l’hypertension, être obèse, fumer, avoir un taux élevé de cholestérol, consommer fréquemment de l’alcool et des drogues, et faire peu d’exercice physique.

De nombreux traitements existent contre les troubles érectiles, combinant généralement thérapie sexuelle et médicaments oraux selon les recommandations de votre médecin. Celui-ci peut également vous demander d’adopter un mode de vie plus sain : arrêter de fumer et de boire, pratiquer une activité physique régulière.

Bien que le cannabis ne traite pas directement les troubles érectiles, il agit sur les problèmes sous-jacents qui peuvent y contribuer ou les aggraver. Par exemple, si vous êtes fréquemment stressé, vous pouvez utiliser du cannabis plutôt que l’alcool ou le tabac pour gérer ce stress et mieux dormir. Le cannabidiol (CBD) aide aussi à réduire l’hypertension et l’obésité, à condition de bien vous alimenter et de faire de l’exercice.

La calvitie

Les hommes souffrent bien plus de calvitie que les femmes. Cela s’explique par la dihydrotestostérone, une hormone qui métabolise la testostérone. Il en résulte un rétrécissement progressif des follicules pileux, qui deviennent moins efficaces pour régénérer de nouveaux cheveux.

Bien sûr, d’autres facteurs accélèrent la calvitie masculine : le stress, le vieillissement, une mauvaise alimentation, des déséquilibres hormonaux…

Le cannabidiol (CBD) s’est révélé prometteur contre la perte de cheveux, au point qu’une multitude de produits capillaires et pour le cuir chevelu à base de CBD ont vu le jour. Riche en antioxydants et acides aminés, ce cannabinoïde ralentit naturellement la chute et l’amincissement des cheveux.

À lire  Les effets à long terme de la consommation quotidienne de cannabis

Les hommes stressés régulièrement peuvent également connaitre une calvitie précoce. La prise interne de CBD offre donc un soutien supplémentaire au système immunitaire pour la prévenir. Elle est efficace grâce à l’amélioration de la circulation sanguine induite par le CBD. L’application locale apaise le cuir chevelu tout en boostant la pousse des follicules touchés.

Le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate ne touche que les hommes, car il affecte les organes reproducteurs masculins. Bien que ses causes ne soient pas clairement établies, les hommes ayant des antécédents familiaux ou une mauvaise hygiène de vie présentent le plus de risques de le développer. L’âge, l’obésité et l’origine ethnique sont d’autres facteurs.

Heureusement, le cannabis s’est montré prometteur dans la recherche sur le cancer.

Foire aux questions

Le cannabis aggrave-t-il la calvitie ?

Aucune étude n’a démontré que le cannabis accelerait la calvitie. Au contraire, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et vasodilatatrices, il pourrait même la ralentir. Toutefois, la fumée de cannabis peut assécher le cuir chevelu. Privilégiez donc les modes de consommation alternatifs.

Le cannabis diminue-t-il la testostérone et la libido ?

Pris occasionnellement, le cannabis n’a pas d’effet négatif sur la testostérone ou la libido. Mais une consommation fréquente et prolongée peut réduire temporairement les niveaux d’hormones sexuelles et le désir. L’arrêt permet généralement un retour à la normale.

Le cannabis provoque-t-il le cancer de la prostate ?

Aucun lien de causalité n’a été établi entre cannabis et cancer de la prostate. Les cannabinoïdes pourraient même avoir des effets protecteurs. Mais des recherches plus poussées sont nécessaires pour comprendre précisément leurs interactions avec cette maladie.