Logo Ganja Times
L’impact de la légalisation du cannabis sur la productivité au Canada L’impact de la légalisation du cannabis sur la productivité au Canada
Cela fait maintenant presque un an que le cannabis a été légalisé au Canada. Une étude récente s’est attachée à  analyser l’impact sur la... L’impact de la légalisation du cannabis sur la productivité au Canada

Cela fait maintenant presque un an que le cannabis a été légalisé au Canada. Une étude récente s’est attachée à  analyser l’impact sur la productivité au travail. Et les conclusions vont à l’encontre de bon nombre d’idées reçues…​

Le spectre d’une baisse de la productivité au travail

Durant les débats précédents la légalisation, nombre d’observateurs et de citoyens canadiens craignaient que cette dernière n’impacte de façon significative la productivité des employés.

Ainsi, ils étaient 43% à penser que la légalisation aller altérer la qualité du travail, 46% à penser qu’elle allait faire baisser la productivité des entreprises, et 55% estimaient que le cannabis aurait un impact négatif sur la sécurité au sein des entreprises et l’état de santé général des salariés.

Un an après, qu’en est-il vraiment ?

Baisse de la productivité au travail

L’apport de données récentes

Une étude menée entre le 30 aout et le 18 septembre 2018 par l’IPSOS, un bureau d’étude de marché et le centre de recherche sur la productivité du Canada (ADP) apporte un nouvel éclairage.

Cette étude a interrogé 1.160 canadiens actifs sur le marché du travail de 18 ans et plus, salariés comme employeurs. Les questions portaient spécifiquement sur le cannabis et son impact sur leur travail.​

​En voici quelques chiffres clés concernant la consommation au travail :

  • 86% des canadiens déclarent que leur employeur interdit la consommation de cannabis sur leur lieu de travail.
  • - 8% affirment que leur employeur les autorisent à en consommer pendant le travail.
  • Parmi les travailleurs autorisés à consommer sur leur lieu de travail, ils sont 63% à le faire avant le travail, 47% pendant et 72% après.

En extrapolant ces chiffres à l’ensemble des actifs canadiens, il apparait donc qu’ils seraient 5% à consommer du cannabis avant le travail, 4% pendant, et 6% après.

Et maintenant quelques autres concernant la perception des effets de cette consommation :

  • ​75% des personnes interrogées déclarent que la légalisation du cannabis n’a eu aucun effet négatif sur la sécurité au travail et l’état de santé des travailleurs.
  • ​74% affirment qu’elle n’a pas mené à une baisse de la productivité.
  • ​71% disent qu’elle n’a pas eu de conséquence sur l’absentéisme.
  • ​Pour finir, 70% affirment que la légalisation n’a pas affecté la qualité du travail fourni.

​En conclusion

Ainsi, une large majorité des travailleurs affirment que la légalisation du cannabis n’a pas altéré la productivité, tordant ainsi le cou à beaucoup d’idées préconçues…

Hendrik Steenkamp, directeur de recherche à ADP Canada a ainsi conclu l’étude en conférence de presse : « il y avait beaucoup d’incertitudes liées à la légalisation du cannabis (…) mais jusqu’ici, elle n’a pas eu d’impact significatif sur la productivité ou la qualité du travail ».  Il ajouta également «même si seulement une petite fraction des employeurs autorisent le cannabis sur le lieu de travail, il est important que chaque entreprise mette en place des règles claires pour encadrer sa consommation ».

​Sources :

​- Netdoctor
- CBD-International

Rapha

Passionné par l'industrie du cannabis, je partage avec vous les dernières actualitées liées à la weed, au CBD et autres sujets chauds du moment !