Après avoir annoncé lors du dernier Parlement que le processus de demande de licence des Cannabis Clubs pourrait commencer en février, la Secrétaire parlementaire Rebecca Buttigieg a confirmé que les clubs sociaux seront finalement acceptés à compter du 28 février 2023.

Le début d’une longue histoire entre Malte et les Cannabis Clubs. Malte s’est officiellement engagée sur cette route en 2021 lorsqu’il a autorisé la culture personnelle jusqu’à 4 plantes par résidence privée. Mais pour ceux qui ne souhaitent pas cultiver et consommer elles-mêmes, les associations de Cannabis Club sont le seul moyen légal d’accès au produit.

Qu’est-ce qu’un Cannabis Club ?

Un Cannabis Club est une association de cultivateurs qui partagent leurs ressources et récoltes entre membres. Ce genre de clubs existent un peu partout dans le monde depuis fort longtemps et après leur légalisation en Malte, ils vont pouvoir y être réglementés.

Le rôle de l’Autorité pour l’utilisation responsable du cannabis (ARUC)

C’est l’ARUC qui devait donner un cadre aux associations de Cannabis, en plus d’effectuer des actions d’éducation, de sensibilisation et de mobilisation des acteurs du secteur. L’ARUC a nommé Mariella Dimech, ancienne coordinatrice des programmes de désintoxication de Caritas, en tant que Président exécutive en 2021, pour un mandat de 3 ans. Cependant, elle a été limogée de son poste au début de ce mois.

La formation des Cannabis Clubs à Malte

La formation des Cannabis Clubs à Malte est strictement réglementée, afin de garantir la protection des consommateurs et l’utilisation responsable des produits. Ils doivent adhérer aux bonnes pratiques commerciales, appliquer des systèmes de contrôle internes efficaces et disposer d’un système de comptabilité transparent pour les finances.

Les conditions d’adhésion à un Cannabis Club à Malte :

Pour devenir membre d’un Cannabis Club à Malte, il faut remplir certains critères :

  • Être majeur (18 ans minimum) ;
  • Être citoyen maltais ou étranger autorisé à résider à Malte ;
  • Présenter une preuve d’adresse ;
  • Ne pas être sous le coup d’une interdiction, ni inscrit sur la liste des personnes non autorisées à obtenir une licence d’association à but non lucratif ;
  • Employer des travailleurs qualifiés qui respectent les normes de bien-être et de sécurité ;
  • Respecter les procédures et les pratiques judicieuses concernant la sécurité et l’emploi ;
  • Assurer une certaine quantité de produits disponibles pour les clients ;
  • Veiller à ce que les prix soient accessibles pour le consommateur ;
  • Fournir des informations claires et complètes sur les produits ;
  • S’engager à fournir un soutien et une information appropriés aux clients ;
  • Réaliser des recherches et des études et publier des rapports sur la consommation et les effets psychoactifs du cannabis ;
  • Respecter toutes les lois et réglementations locales et nationales ;
  • Participer à des initiatives de sensibilisation, de prévention et d’information sur le cannabis ;
  • Respecter la durée minimale de référence et les standards de qualité des produits offerts ;
  • Mener des enquêtes sur les plaintes et les allégations formulées par les clients.

La mission des Cannabis Clubs à Malte

Les Cannabis Clubs de Malte ont pour mission principale de fournir des produits de qualité aux personnes qui souhaitent en faire usage. Ils visent également à encourager des attitudes positives en matière d’utilisation responsable du cannabis et à promouvoir des pratiques de consommation sûres et saines.

À lire  Où le cannabis est-il légal en Europe ?

Parallèlement, les Cannabis Clubs devraient aussi contribuer à la recherche et à l’éducation sur le cannabis et ses effets psychoactifs. Il semble donc que malgré le retard initial, Malte soit enfin prête à accueillir ses premiers Cannabis Clubs le 28 février 2023.

Cela va sans doute changer le paysage social un peu partout à Malte et nous nous réjouissons déjà de voir comment ces clubs de cannabis vont évoluer, apprendre et grandir.