Fumer un petit joint au boulot, qui n’en a jamais rêvé ? Avec la vie qui coûte de plus en plus cher, trouver un travail stable et bien payé est déjà compliqué. Alors si en plus tu dois rester clean au bureau, dur dur.

Heureusement, certaines compétences très demandées permettent aujourd’hui de travailler à distance, à son rythme, tout en assouvissant ses envies d’herbe. Tour d’horizon des domaines les plus propices au « wake and bake ».

Le design 3D, pour donner libre cours à sa créativité

Le monde du design 3D s’est complètement démocratisé ces dernières années. Des logiciels gratuits comme Figma, Canva, Blender ou Unreal Engine permettent à n’importe qui de se lancer dans la création d’assets et d’œuvres numériques. Les possibilités sont infinies !

Avec Figma, tu peux concevoir des sites web, des prototypes d’applis, des présentations, des visuels, et bien plus encore. Un vrai couteau suisse ultra intuitif. Blender te permet de créer des animations 3D et des environnements immersifs hallucinants. Quant à Unreal Engine, il ouvre les portes de l’univers du jeu vidéo.

L’avantage, c’est que ces nouveaux outils digitaux se prêtent parfaitement au travail à distance et au wake and bake. Tant que tu honores tes deadlines, tes clients se fichent que tu sois sous influence ! Spécialise-toi dans un créneau (UI/UX, 3D, Motion…) et laisse libre cours à ton inspiration en smokant des bons gros joints.

Devenir un “code monkey” hautement demandé

Apprendre à coder, c’est un peu comme décrocher le saint graal de nos jours. Face à la transformation numérique de quasiment tous les secteurs, les développeurs sont ultra recherchés. Et il n’y a pas que le web…

Maîtriser Python ouvre la porte à plein de débouchés : bots conversationnels, applications d’IA, backends dynamiques, automation de tâches… L’intelligence artificielle est en plein boom !

Tu peux aussi te spécialiser dans le développement d’applis natives ou multiplateformes, un domaine très lucratif. Ou encore approfondir ton expertise du backend avec des technos comme Node.js ou Django. Bref, les possibilités sont infinies !

L’énorme avantage, c’est que tes clients s’en foutent de tes méthodes de travail. Du moment que tu livres un code efficace et fonctionnel, personne ne bronchera si tu codes en étant déchiré du matin au soir. Installe toi au soleil, codes et tires sur ton spliff, le rêve !

Gagner un revenu passif avec l’IA

L’intelligence artificielle a complètement changé la donne pour les entrepreneures créatifs. Des outils comme ChatGPT, Anthropic ou Copy.ai génèrent des contenus marketing de qualité à l’infini. Il suffit de leur fournir des instructions adaptées à ton public pour obtenir des articles, des e-mails, des posts Instagram… clé en main.

Tu peux rapidement monter une publication nourrie par l’IA dans ton domaine de prédilection. Ou proposer des services « clef en main » basés sur ces contenus auto-générés. Une fois le système en place, tu te contentes de valider les productions de l’IA et l’argent rentre tout seul pendant que tu te la coules douce.

Côté graphisme, des plateformes comme Midjourney, Stable Diffusion ou DALL-E 2 permettent de générer une infinité d’images en quelques secondes. Combinées à des sites d’impression à la demande comme Redbubble ou Society6, il est facile de créer des produits dérivés vendus passivement.

À lire  Fumer du cannabis en société : Les 7 commandements à respecter

Les possibilités offertes par l’IA sont déjà énormes, et ce n’est que le début. Il faut néanmoins une bonne intuition créative pour identifier les projets à fort potentiel. Si tu associes ton flair aux capacités de production de l’IA, les opportunités de business sont infinies. Laisse les robots bosser pendant que tu te fais des couilles en or !

Ouvrir sa propre boutique de culture cannabis

Posséder un headshop ou une boutique dédiée à la culture weed, c’est le rêve pour beaucoup d’entrepreneurs stoners. En te constituant un stock de produits soigneusement sélectionnés et en offrant un accueil chaleureux, tu peux rapidement fidéliser une clientèle.

Il est important de proposer la gamme la plus large possible en termes de bang, pipes, vaporisateurs, et autres accessoires. Organise des événements pour renforcer la communauté et faire vivre ton commerce. Avec de la passion et un bon sens du business, tu peux vite monter en puissance et ouvrir d’autres points de vente.

C’est clairement l’un des business les plus épanouissants qui soient lorsqu’on est un fumeur invétéré. Passer ses journées à conseiller des produits dérivés du cannabis et interagir avec des clients qui partagent ta passion, quel rêve ! Tu devras néanmoins rester professionnel, même pendant les sessions de test produits. Mais le jeu en vaut largement la chandelle.

Alors, prêt à masteriser une compétence bankable tout en assouvissant ton addiction à la beuh ? Les opportunités ne manquent pas, à toi de saisir celle qui te botte le plus !