Logo Ganja Times
Moonrocks, Sunrocks : les têtes de cannabis les plus puissantes du monde Moonrocks, Sunrocks : les têtes de cannabis les plus puissantes du monde
La légalisation du cannabis dans de nombreux pays a boostée l’apparition de nouveaux produits, que ce soit dans le domaine médical ou comme ici... Moonrocks, Sunrocks : les têtes de cannabis les plus puissantes du monde

La légalisation du cannabis dans de nombreux pays a boostée l’apparition de nouveaux produits, que ce soit dans le domaine médical ou comme ici récréatif avec les Moonrocks et Sunrocks, présentés comme « les têtes les plus fortes de la galaxie ». De quoi s’agit-il exactement ? Voyons cela ensemble.

Qu'est qu'un Moonrock ?

Apparu en 2014 et popularisé par le rappeur Kurupt, le moon rock (litéralement "roche de lune") est ce qu’on pourrait appeler un produit hybride. En effet, il ne s’agit pas d’une nouvelle variété de cannabis, mais de têtes de Girl Scout Cookies ou d’OG Kush trempées dans de l’huile de Cannabis à forte concentration de THC, puis enrobées de Kief (du haschisch séché rapé).

moon rock weed
Kurupt Moonrock

Le résultat est logiquement extrêmement puissant, avec des taux de THC entre 51 et 64% de THC selon les variantes. L’apparence quand à elle rappelle effectivement un caillou lisse, d’où le nom.

Pendant un temps, les Kurupt’s Moonrocks ont représenté ce qui se faisait de plus fort en matière de cannabis. Jusqu’à l’apparition des Sunrocks.

Que sont les Sunrocks ?

Vu le succès du Kurupts Moonrock, d’autres producteurs ont pris le train en marche pour proposer leur propre recette, notamment BigTray Dee et son Sunrock.

sunrocks weed
Sunrock weed

L’idée reste globalement la même, mais l’huile de cannabis est remplacée par un extrait de THC concentré. Ceci permet de faire grimper encore la puissance du produit final, qui peut atteindre 80% de THC ! 

Inutile de dire que ce type de produit n’est pas recommandé pour tout le monde…

Comment ces produits se consomment-ils ?

La plupart des utilisateurs consomment les moonrocks et sunrocks grâce à un bong (et souvent en mélangeant une petite portion avec de la weed « classique ») mais il est également possible d’utiliser un vaporisateur, et même d’émietter la tête et de la laisser sécher pour la rouler dans un joint. Cependant, cette dernière méthode est peu pratique car le joint à tendance à s’éteindre très souvent…

Quelles perspectives pour ces produits ?

Poussés par des rappeurs célèbres, la popularité de ces têtes surpuissantes n’a cessée de croitre ces dernières années. Uniquement disponibles à plus de 20$ le gramme dans certains dispensaires des Etats américains ayant légalisé le cannabis, bien peu sont les français ayant pu les tester.

Vu leur succès, de nouvelles variantes sont régulièrement mises sur le marché. Il est en effet possible de mixer des variétés différentes de têtes (même si celles naturellement compactes sont toujours privilégiées pour éviter qu’elles ne s’effritent trop), d’huiles et de kief pour des effets et des goûts toujours plus variés : ces produits sont donc en pleine expansion et semblent avoir de beaux jours devant eux.

Malheureusement, le succès d’un produit attire souvent des opportunistes peu scrupuleux et celui-ci ne fait pas exception : certains moon rocks vendus sur le marché américain sont produits à partir de têtes de mauvaises qualité, d’huile mal filtrée et de kief coupé avec des additifs très discutables. Il en résulte des « contrefaçons » au coût moindre, mais comportant des traces non négligeables de pesticides, de solvants et de métaux lourds évidemment nocives pour la santé. 

Si vous prévoyez une visite dans un Etat américain ayant légalisé le cannabis et souhaitez tenter l’expérience, gardez donc en tête que tous les moonrocks ne se valent pas et privilégiez au maximum la qualité : acheter dans un dispensaire un produit reconnu constitue la meilleure option. Enfin, soyez vigilant même si vous êtes un fumeur expérimenté : commencez par mélanger une petite pincée de moonrock à de l’herbe classique avant (éventuellement !) d’augmenter le dosage, car plus le high est fort, plus le bad peut l’être aussi !

Plus d’articles lifestyle & fun ici.

Sources :

  • Hightimes 
  • Herb.co
  • Kuruptsmoonrock.com
  • Alchimiaweb.com

Rapha

Passionné par l'industrie du cannabis, je partage avec vous les dernières actualités liées à la weed, au CBD et autres sujets chauds du moment !

en_USEnglish
en_USEnglish