Si vous êtes nouveau dans le monde de la culture du cannabis, vous êtes probablement impatient de goûter les fruits de votre travail au moment de la récolte. Dans ce guide du débutant sur la récolte du cannabis, vous apprendrez quel est le meilleur moment pour récolter votre cannabis, ainsi que les indicateurs clés qui vous indiquent quand les plants de cannabis sont prêts à être récoltés.

Quelle est la durée moyenne entre la plantation et la récolte du cannabis ?

Du stade de semis à la récolte, les plantes de cannabis ont un large éventail de périodes de croissance. La durée du cycle de croissance peut dépendre de plusieurs facteurs, notamment le milieu de culture, le rendement souhaité et la variété plantée.

Cette combinaison de facteurs signifie que vous devrez attendre entre 6 et 16 semaines pour récolter la plupart des plants de cannabis. En moyenne, vous pouvez vous attendre à ce qu’il s’écoule entre 9 et 12 semaines entre la plantation et la récolte, mais là encore, le calendrier dépend d’un certain nombre de facteurs.

Comment savoir quand récolter son cannabis

En tant que cultivateur, vous saurez que vos plants de cannabis sont prêts à être récoltés lorsque vous observerez ces indices visuels :

  • La couleur des trichomes : au cas où vous ne le sauriez pas, les trichomes sont les cristaux que vous voyez pousser sur les bourgeons et les feuilles. Ils sont la raison pour laquelle votre plante de cannabis est si collante, et ils jouent un rôle important dans la puissance de votre récolte. Vous recherchez des trichomes qui ressemblent à des champignons miniatures, des glandes de résine avec une petite boule au sommet.

Lorsqu’il y a un grand nombre de trichomes de forme « champignons », votre cannabis a effectivement atteint sa puissance maximale. Faites également attention à la couleur de vos trichomes. Les plantes avec des trichomes clairs ne sont pas prêtes à être récoltées. En revanche, le cannabis avec des trichomes blancs laiteux ou ambrés est prêt à être récolté. Si les trichomes sont tous ambrés, c’est qu’il est souvent trop tard !

  • La couleur des feuilles : Un autre indicateur fiable du moment où un plant de cannabis est prêt à être récolté est le changement de teinte des feuilles. Pendant les phases de floraison, l’azote donne aux feuilles leur couleur verte. Lorsqu’il est temps de récolter, les feuilles en éventail deviennent jaunes et commencent à tomber au fur et à mesure que l’azote diminue.
  • Des feuilles frisées : Lorsque les feuilles passent du vert au jaune, elles peuvent aussi se recroqueviller et sécher. Le manque d’humidité est un phénomène naturel, car les plantes de cannabis absorbent moins d’eau lorsque le moment de la récolte approche.
  • Des pistils bruns : Pour les plantes de cannabis à photopériode, les pistils deviennent bruns à maturité. Le moment optimal pour la récolte est lorsqu’environ la moitié des pistils sont marron. Comme pour la vérification de la couleur des trichomes, il est conseillé d’avoir une loupe à portée de main pour cette étape.
  • La forme du bourgeon : Bien qu’il ne s’agisse pas d’un moyen aussi sûr que le test des trichomes pour savoir quand il est temps de récolter, la forme des bourgeons peut donner quelques indications sur la maturité de la plante. Recherchez des bourgeons fermes et serrés sur un plant, signe qu’il est prêt à être récolté.
À lire  Que sont les régulateurs de croissance des plantes et comment les repérer ?

Ces indicateurs visuels sont tous observables à l’œil nu et sont des signaux clairs qu’il est temps de récolter. De même, il existe d’autres indices qui montrent qu’une plante est soit trop jeune, soit trop vieille pour être récoltée.

 

feuilles de cannabis qui se recroquevillent
Faites attention à la couleur et la forme de vos feuilles

 

Comment savoir s’il est trop tôt pour récolter du cannabis ?

Les trichomes vous indiquent si votre culture n’est pas encore prête à être récoltée, tout comme ils vous indiquent le meilleur moment pour commencer la récolte. Si la majorité des trichomes sont clairs, alors les plantes de cannabis ne sont pas prêtes à être récoltées. Les trichomes clairs indiquent que la production de résine n’a pas atteint son maximum et que l’herbe obtenue sera probablement moins puissante, moins savoureuse et moins aromatique.

Comment savoir s’il est trop tard pour récolter du cannabis ?

Vérifiez à nouveau les trichomes et notez leur couleur. Si vous observez principalement des trichomes ambrés, alors les fleurs de cannabis sont trop mûres. À ce stade de développement, l’herbe récoltée aura un goût désagréable.

En outre, les cannabinoïdes tels que le THC commencent à se dégrader lorsque les trichomes ambrés prennent le dessus sur les trichomes blancs laiteux. Dans de rares cas, les trichomes peuvent même commencer à devenir noirs si les cultivateurs n’ont pas récolté leurs plants de marijuana. Outre la couleur ambrée, les trichomes peuvent aussi devenir sensiblement cassants. Les trichomes des bourgeons trop mûrs peuvent même s’effriter dans vos mains.

Il n’est pas recommandé de récolter le cannabis si la plante est trop mûre, mais cela peut être préférable à une récolte prématurée. Les terpènes de cannabis, qui sont censés avoir des saveurs incroyables et des propriétés curatives, peuvent devenir plus puissants lors d’une récolte tardive, mais au détriment du parfum et de la saveur.

Quelques conseils concernant le mûrissement des bourgeons de cannabis

  • Les plantes d’une même variété fleurissent et mûrissent à peu près en même temps. Les clones d’une même plante cultivée dans les mêmes conditions fleurissent et mûrissent en même temps.
  • Le temps de floraison est déterminé par le régime de lumière, et non par l’âge ou la taille de la plante.
  • Lorsque tous les bourgeons des petites plantes sont exposés directement au soleil, ils ont tendance à mûrir en même temps.
  • Les bourgeons des grandes plantes qui sont directement éclairées, que ce soit sur le haut de la plante ou sur les côtés, mûrissent généralement en même temps.
  • En extérieur, les grandes plantes cultivées avec de grands espaces entre elles recevront souvent de la lumière de trois côtés différents lorsque le soleil se déplace autour d’elles, plus précisément de l’est, de l’ouest et du sud. Ce schéma lumineux est particulièrement fréquent à l’automne, lorsque le soleil est à un angle aigu et plus bas sur l’horizon.